Citoyen, c'est tout !

Un forum de réflexion citoyenne.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...

Aller en bas 
AuteurMessage
MesBoules
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...   Lun 19 Nov - 12:42

Pascale Le Néouannic, secrétaire nationale du PS aux transports met ici à notre disposition une batterie d'arguments pour combattre les mensonges de la droite sur les régimes spéciaux.

La droite mène une campagne idéologique
Pointés du doigt comme des « nantis », les salariés qui bénéficient des « régimes spéciaux » sont pourtant loin de bénéficier de droits exorbitants. Mais pour la droite qu’importe. Ce qui compte c’est de parvenir à détourner l’attention du plus grand nombre sur les privilèges qu’elle accorde aux plus riches. Et pour cela il lui faut des boucs émissaires.
Ne nous y trompons pas la droite ne veut pas régler le problème de l’équilibre financier des régimes de retraite par répartition. Au contraire elle cherche à remettre en cause notre système de solidarité nationale pour renvoyer chacun à sa capacité individuelle à se prémunir, se protéger…

Déjà durant la campagne présidentielle la droite avait cibler les plus fragiles pour les stigmatiser opposant les salariés entre les prétendus assistés et « ceux qui se lèvent tôt »… Maintenant c’est au tour des « régimes spéciaux » d’être montrés du doigt. Mais pas n’importe lesquels. Les clercs de notaires personne n’en parle… Non sur les 124 régimes spéciaux seuls quelques uns font l’objet de tirs appuyés de la part du gouvernement parmi ceux-ci les cheminots…
Les salariés des entreprises comme ceux de la SNCF partent en retraite à 55 ans, voire à 50 ans pour les « roulants ». Ils cotisent 37,5 années. Leurs retraites sont calculées sur le dernier salaire. L’argumentaire de la droite c’est de prétendre que cela n’est pas acceptable au regard du sort imposé aux salariés du privé et de la Fonction publique …
Autre argument souvent avancé pour justifier de la suppression des « régimes spéciaux » : il faudrait prendre en compte la pénibilité, sous entendu il n’y aurait plus de pénibilité à conduite une locomotive aujourd’hui… C’est un des nombreux paradoxes de notre époque qui veut que l’on remette en cause les régimes spéciaux instaurés pour protéger les salariés exerçant un métier difficile au nom de la pénibilité apparus ou confirmés dans d’autres métiers. Mais le gouvernement n’a nullement l’intention de trouver des solutions pour faire face à cette pénibilité du travail. Non il souhaite surtout aligner par le bas les droits à la retraite pour tous. Et comme les régimes spéciaux partagent d'avoir été épargnés par la réforme Fillon. Le même Fillon souhaite maintenant s’attaquer à ces régimes spéciaux sous couvert « d’équité entre les salariés », notion toute relative car l’égalité de condition de travail entre salariés n’est pas une réalité loin s’en faut…

L’argument de « l’équité » est un faux semblant !
Les agents de la SNCF (160.000 environ) partent en retraite à 55 ans (50 ans pour les « roulants ») certes mais ils cotisent plus. Lorsque qu’un salarié du privé cotise environ 26% de son salaire (régime général et ARCCO) l’agent de la SNCF cotise près de 36 % de son salaire. Une partie de ces 36 % est certes payée par l’Etat mais c’est aux dépens d’un salaire direct plus élevé.
Le montant de retraite des cheminots est inférieure au montant moyen des pensions. Pour partir plus tôt à la retraite, les agents de la SNCF non seulement cotisent plus mais accepte d’avoir un taux de remplacement inférieur de 10 point au taux de remplacement des autres salariés. Le taux de remplacement de la pension des salariés de la SNCF non cadre est de 61% contre 71% pour le régime général.
La retraite d’un agent de la SNCF est calculée sur son dernier salaire. C’est un acquis qui n’est pas transposable pour un salarié du privé qui peut voir son revenu considérablement régresser au cours de cette dernière année. La vraie égalité avec les salariés du public serait de revenir au calcul de la retraite sur la base des 10 meilleures années.
Les 37,5 années de cotisation. Pour la droite une seule possibilité : allonger la durée de cotisation à 40 ans. Elle rappelle comme une rengaine que l’espérance de vie après 60 ans augmente. C’est une bonne chose dont nous devons nous réjouir. Cependant la durée de vie augmente beaucoup moins rapidement que ne l’affirme l’UMP et concernant « l’espérance de vie », nous ne sommes pas égaux. Selon l’INSEE dans une note publiée en Juin 2005 les écarts d’espérance de vie entre catégories socioprofessionnelles se sont accrus chez les hommes (les hommes cadres vivraient 7 ans de plus que les ouvriers) alors qu’ils restaient stable chez les femmes. Parmi les facteurs identifiés pour expliquer les différences de mortalité, certaines professions sont plus sujettes à des horaires de travail décalés qui affectent l’état de santé et donc la mortalité.
La faiblesse du rapport entre actifs et retraités. L’écart est aujourd’hui très important puisque un actif de la SNCF finance 2 retraités mais les calculs du Conseil d’Orientation des Retraites (COR) a établi que du fait de la diminution du nombre de pensionné l’équilibre financier serait assuré à partir de 2020.
Réformer les régimes spéciaux ne réglera nullement la question de l’équilibre des régimes de retraites. Autre idée reçue en supprimant les régimes spéciaux on va sauvegarder la retraite par répartition. Or, les salariés des régimes spéciaux de retraites représentent peu de personnes. Prétendre dès lors qu’il faut s’attaquer à ces régimes spéciaux pour retrouver l’équilibre des régimes de retraite est un argument fallacieux ! Si actuellement il y a environ 500 000 retraités relevant des régimes spéciaux pour un total de 12 millions de retraités, soit 4,2 %. En 2025 ils seront environ 300 000 relevant des régimes spéciaux pour environ 18 millions de retraités, soit 1,6 % du total….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyenctout.discutforum.com
MesBoules
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...   Lun 19 Nov - 12:51

Bon pour résumer les cheminots donnent dix pour cent de plus pour leur retraîte ont un taux de remplacement inférieur de dix pour cent par rapport au privé. Si on revient sur les annuités on reviendra sur tout pour aligner et déjà on dépensera beaucoup plus que ce qu'on gagnera...
Puis sarko indique qu'il va faire quelque chose pour la pénibilité dans tous les secteurs...
La note va être salée !

Quid des cent quarante régimes spéciaux restants par exemple, les ministres, les députés qui risquent de devenir dépités ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyenctout.discutforum.com
Bernard GARRIGUES



Messages : 5
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...   Lun 19 Nov - 20:43

Ce n'est évidemment pas l'Etat qui paie les 10% de taux de cotisations des agents de la SNCF.

Le PS est bien connu pour avoir des analyses approximatives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MesBoules
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...   Lun 19 Nov - 22:54

Il y a une grande question qui me tracasse, mais je n'ai pas trouvé la réponse j'ai tout au plus ma petite idée, pourquoi les caisses de retraites complémentaires dégagent un excédent chaque année ?
Bien sûr, tout le monde côtise sans passe droit, personne ne pique dans les caisses, sinon pour le reste il s'agit bien des mêmes retraités, mêmes actifs avec la même espérance de vie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyenctout.discutforum.com
Bernard GARRIGUES



Messages : 5
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...   Mer 21 Nov - 17:03

Parce qu'elles ont l'obligation légale de délivrer des retraites qui correspondent à leurs cotisations (et vice versa).

Cette obligation existe aussi pour l'ensemble des régimes principaux mais la mise en place des compensations entre régimes a rendu impossible l'application de la règle. Le fait que n'existe pas de caisse de retraite de fonctionnaires de l'Etat venant aggraver la situation. L'état n'a jamais participé à la compensation alors que ses errements lui ont permis d'en bénéficier (sécurité sociale des familles de militaire, par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MesBoules
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...   Mer 21 Nov - 19:52

C'est bien mon sentiment Bernard, si on remet tout au départ avec aucun passe droit on devient richissimes à la sécu ! Tu entends beaucoup de gens s'en indigner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyenctout.discutforum.com
MesBoules
Admin
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...   Jeu 22 Nov - 12:05

Là maintenant ça tient à la connerie généralisée, les cheminots côtisent douze pour cent de plus rapport pour l'état cinq cents millions d'euros, vu qu'on aligne ça ne va pas durer donc c'est une perte sèche à cela il faut ajouter les quatre vingt dix millions d'euros par an que la sncf met sur la table des négociations et qui va fatalement augmenter. Comme on va quand même tenir compte de la pénibilité non seulement à la sncf mais de partout puisqu'on vise l'égalitarisme partout, je vous laisse faire le calcul.
Il y n'y a que deux solutions ou il sont fous, peu probable, ou ils veulent rendre l'entreprise "rentable" pour mieux la solder au privé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyenctout.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Régimes spéciaux de retraîte soulevons le coin du voile ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Régimes spéciaux de retraite : tous à 40 annuités
» Les régimes spéciaux de la retraite
» régimes spéciaux
» Retraites des régimes spéciaux
» Les numéros spéciaux (08...) : combien ça coûte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citoyen, c'est tout ! :: Votre 1ère catégorie :: L'agora politic-
Sauter vers: